EL CARTEL 4

Aller en bas

EL CARTEL 4 Empty EL CARTEL 4

Message par warthog le Dim 15 Juin - 17:08

L'AOC en partenariat avec la GIG vous présentent:

EL CARTEL 4 "DOGS OF WAR"
NE VOUS BATTEZ PAS POUR LA GLOIRE, MAIS POUR L’ARGENT !!!!


Résumé :
Pour ce 4ème opus, nous avons décidé de reprendre les règles et d’accentuer le coté vénal de Cartel 3 : Comme sur la précédente OP, l’équipe gagnante est celle qui réussira à obtenir le plus d’argent.
COMME SUR CARTEL 3, IL SERA PREFERABLE D’AVOIR UN BON NEGOCIATEUR DANS SON EQUIPE.
La ligne rouge sera matérialisée par un ordinateur. La personne étant en possession du PC obtiendra toutes les 90 minutes une somme aléatoire variant entre 100 000 et 1 000 000 de dollars.

Nous aurons trois groupes (1° Contractors, 2° Forces Opérationnelles, 3° Freelances) à l’intérieur desquels les vainqueurs seront ceux qui dans leur pool auront amassé le plus d’argent. Donc nous aurons 3 vainqueurs :
un vainqueur contractor,
un vainqueur Force Opérationnelle,
un vainqueur Freelance.(récompense individuelle)

Chaque groupe devra choisir un chef opérationnel responsable de la tactique et de la diplomatie.

Le chef sera suivi par un conseiller qui sera le porte voix et les oreilles des orgas dans les équipes.
-Il sera nommé par nos soins.
-Son rôle sera également de suggérer, d'aider à la diplomatie et le cas échéant de faire le coup de feu.
-Il constitue autant que le chef un objectif opérationnel pour les ennemis.
-Il portera l'uniforme de l'équipe auquel il est affecté et portera différents noms en fonction de son groupe d'origine.

-Le premier groupe contractors : Les Blackwaters (US), Les sandlines int.(GB), les Executives Outcomes (Afrique du Sud) et les mercenaires russes.
-Le deuxième groupe Forces Opérationnelles: La FAST-DEA, les Narcos, les guérilleros, la DICAR (Policiers colombiens corrompus).
-Le troisième groupe freelance: Aventuriers, déserteurs, pillards.

L’objectif principal étant d'accumuler le plus d’argent en :
1° négociant, louant, vendre.
2° voler, faire chanter, utiliser des otages.
3° S’emparer d’un drapeau de respawn d’un autre groupe (aucunes restrictions !).
4° Remplir les missions optionnelles.
5° S’emparer du PC.

Scénario :
Pourquoi des Contractors?
Pour rappel : Ligarto (Cartel 2) a été trahi par sa garde prétorienne, abattu et brulé vif. Son allié, Vélez des Farcs a été trahi et abattu par Gabino, le cousin de Ligarto. Ce dernier a été vendu par les mercenaires russes aux US et aujourd’hui croupit dans une geôle de Guantánamo.
Mais avant que la famille entière ne sombre, Ligarto a laissé derrière lui, comme un baroud d’honneur, un moyen de semer une dernière fois le chaos : un PC portable contenant un algorithme qui permet de récupérer de façon aléatoire et progressive tout l’argent que celui-ci avait disséminé dans les différents paradis fiscaux de la planète. Concrètement, le possesseur de l’engin se verra remettre une somme aléatoire (tirée aux dés) toutes les 90 minutes.
Mais pour l’heure, le PC se trouve en possession de Velasquez, un arrière-oncle de Ligarto. Ce petit dealer sans envergure est tombé par hasard sur l’ordinateur. Se rendant compte qu’il allait susciter de nombreuses convoitises et l’attention du gouvernement Colombien, il se réfugia au fin fond de la jungle, dans un lieu difficile d’accès, à l’endroit même où se situait l’ancienne base américaine. Il commença à récupérer la fortune colossale de son petit neveu.
Afin de protéger ses opérations il prit également soin de s’adresser à différents groupes de contractors pour assurer sa protection (leur salaire sera négocié sur place). Le fait d’être entouré par plusieurs entreprises le conforte dans l’idée qu’aucune d’entre elles n’osera s’attaquer à lui en raison de la méfiance mutuelle que ces différentes SMP éprouvent les unes envers les autres…Enfin du moins pense-t-il…

Ces sociétés militaires privées sont :
Les blackwaters : Célèbre SMP américaine.
Dress code : Haut civil, bas toutes couleurs déserts, tan ou multicam
conseiller: Staff advisor
Les Sandlines: SMP britanique.
Dress code: Haut civil ou DPM, bas obligatoirement DPM.
conseiller: Staff advisor
Les Executives Outcomes : SMP Sud-africaine.
Dress code: Haut civil ou flecktarn, bas obligatoirement flecktarn (De façon optionnelle Lizard ou camouflage rodhésien. En vente sur le site internet Begadi)
conseiller: Staff advisor
Les Russes : Présents lors des opérations précédentes, ayant raflé la plus grande partie de l’argent, ces mercenaires sont revenus pour la même chose…
Dresscode : Russe.
conseiller: Administrateur délégué.

Les Forces opérationnelles
D’une manière ou d’une autre, ces groupes armés sont là parce qu’ils connaissent l’existence de ce PC. Velasquez cherche à s’en protéger en se mettant sous la protection des mercenaires.

La FAST-DEA : Lors de l’opération précédente, le colonel Sidecore a accompli sa mission. Les gars sont rentrés à la maison et les américains n’ont plus de raison officielle pour rester en Colombie. Néanmoins la NSA qui surveillait de près les comptes de Ligarto a découvert l’existence de cet ordinateur. Le Département d’Etat craint que cette manne alimente de nouveau des organisations criminelles et terroristes. La mission des FAST-DEA en Colombie s’est donc vue prolongée en action clandestine avec pour objectif de récupérer le maximum de narcodollars et à l'issue détruire l'appareil.
Dress code FAST : Full multicam
Conseiller: Agent Spécial.

Les narcotrafiquants : Même si lors de la dernière opération les « Chapos » ont dominé les combats, (d’aucuns disent que si les russes n’avaient pas vendu leur chef Zlobotan, les Chapos auraient obtenu la plus grande somme d’argent) l’arrestation au Mexique de leur chef traditionnel le 22 février 2014 a mis à mal l’organisation. Le commando qui fut envoyé en Colombie, loin de son fief, a finalement été intégré aux Zetas.
Ils ont une nouvelle chance de se refaire et ne comptent pas la laisser passer.
Dress code narcos : Noirs ou urban camo.
Conseiller: Premier Conseiller.

Les guerilleros
Les farcs ont été détruit. L’ELN a été gravement atteint par l’arrestation de Gabino. Seul subsiste l’AUC qui a finalement intégré à ses troupes les éléments épars des deux autres organisations.
Dress code guerilleros : C.E, ou Woodland
Conseiller: Commissaire Politique.

Police colombienne. La DICAR: (Dirección de Carabineros y Seguridad Rural) C’est une police qui s’est auto-constituée à partir des force colombiennes encore présentes sur le terrain lors de la précédente opération. Bien qu’ils soient complètement corrompu et sans morale, le gouvernement colombien ferme les yeux sur les pratiques de cette nouvelle unité, satisfait d’avoir une présence policière aux confins du pays. Néanmoins si les instances dirigeantes étaient informées de la présence de l’ordinateur, il serait fort probable qu’ils soient rappelés vers la capitale.
Dress code DICAR : full digital (marpat armpat acu etc…)
conseiller: Officier de liaison.

Les freelances
Cinq années de conflits non-stop à grandement contribué à la réputation de cette région. Aujourd’hui celle-ci voit affluer toutes sortes de baroudeurs, chiens de guerre et autre «  
tough guy » en quête d'aventure et d’argent. On peut les diviser en deux catégories : les aventuriers et les pillards.
Ces groupes sont totalement libres et n’ont pas de leader institués. Ils n’auront aucune missions (sauf s’ils en font une demande au MJ) et leur seul but sera d’accumuler le plus d’argent.
En terme de gameplay, il ne sera pas possible à plus de 4 joueurs faisant partie de la même association ou team de s’inscrire dans ces équipes : en tant que freelance la démarche est individuelle. Ensuite ils seront libres ou non de s’associer, d’élire un chef, ou de tenir un stand de crêpes...

Les aventuriers : Ce sont des indépendants constitués d’anciens criminels, gardiens, vigiles, convoyeurs, etc. ayant tous eu une expérience dans le métier des armes. Bien qu’ils ne veulent pas (ou plus) s’affilier à un groupe, ils peuvent parfois se louer pour des missions ponctuelles, pourvu que cela rapporte de l’argent.
Dresscode : full civil ou couleur unies (OD, khaki, tan etc…)

Les déserteurs : Ce sont les survivants d’unités détruites ou bien les vestiges de groupes armés dissouts. Ils écument la région, vivants de larcins et d’expédients. Leur motivation est la même que tous les autres : l’argent.
Dresscode: Gilet de combat autorisé. Pour le reste voir pillards.

Les pillards : Ces bandes armées sont constituées de bandits ou de braves paysans qui vaquent à leurs occupations, et qui subitement se transforment à un moment de la journée ou de la semaine en dangereux criminels capables de toutes les exactions pour quelques dollars. Une fois leur forfait commit, ils retournent à leurs paisibles activités agricoles.
Dresscode : Le dress code de ces groupes est particulier. Tous les camouflages sont autorisés du moment qu’ils soient dépareillés et que les joueurs jouent le jeu de l’apparence avant celui du camouflage : chemise déboutonnée, veste ouverte et pendante. Privilégier les brelages ou holsters.

Enfin dernier mot sur les dresscode. Nous sommes conscient que la proximité de certains camouflage peuvent provoquer des confusion et des tirs alliés. Mais inutile de grogner puisque nous sommes dans une simulation guerrière et non dans une partie de foot: l'identification de la cible fait partie des attributs du combattant, et les tirs amis font partie du jeu!
warthog
warthog
Admin

Messages : 142
Date d'inscription : 15/06/2014
Age : 35
Localisation : 61

Voir le profil de l'utilisateur https://cartel4dow.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

EL CARTEL 4 Empty Une petite précision

Message par TUCSON le Sam 5 Juil - 10:54

Vous êtes en roleplay... Donc vous êtes censez coller aux personnages et à l'esprit de l'équipe que vous allez endosser. Évidemment en jeu de rôle, nous imposons rien, et le joueur est libre d'avoir un comportement totalement différent à ce que l'on attend de lui...Mais attendez vous, dans le cadre du jeu, à une réaction de notre part si vous vous faites pincer. Par exemple un soldat, ou un officier US respecte une morale, a un code de conduite, et ne saurait perpétuer des actes illégaux pour s'enrichir (sauf s'il en reçoit l'ordre. Et encore...)
Maintenant un soldat peux toujours prendre des otages, exécuter de civils pour les dérober, dealer avec les population locales dans le but "d'augmenter ses statistiques", ou tout simplement ne pas suivre les ordres de son supérieur et se balader sur le terrain comme bon lui chante. Mais si nous l'apprenons, attendez vous de notre part à une réaction: arrestation, cour martiale, voire peloton d’exécution... Twisted Evil 

Évidemment les moyens de répressions seront adaptés à chaque équipe: un contractor se fera virer, un policier aura une sanction disciplinaire, un guérilleros sera transféré devant un tribunal du peuple, un narco sera exécuté sur place...

Pour finir, et pour éliminer toutes ambiguïtés, voilà les traits généraux sur chaque équipe:

Contractors: La seule chose que vous êtes censez respecter est le contrat qui vous lie à votre client. (Cela est d'autant plus vrai pour les Blackwaters que pour les Russes)... Mais dans la réalité des faits, l'argent est évidemment votre seule motivation...Et les alliances sont fragiles...

Police (DICAR): Vous êtes des policiers, donc censez faire respecter l'ordre et la loi. Pour cela vous devez confisquer l'argent et la drogue que vous trouverez. Que vous soyez corrompu, tout le monde le sait....Mais restez discret. Si vous arrivez à accumuler un maximum d'argent, c'est une place sous les cocotiers que vous vous assurez...

DEA/FAST: Bien que votre mission soit clandestine, vous devez respecter en tant que soldat d'élite les valeurs de l'armée américaine. Élimination des menaces terroristes, confiscation des stupéfiants trouvés, protection des populations, récupération d'un maximum de narco-dollars et surtout destruction de l'ordinateur à l'issue de la mission.

AUC/Guérilleros: N'ayant plus d'ennemi direct (Farc détruit, ELN qui ont pactisé avec le gouvernement) Vous êtes des révolutionnaires cherchant à prendre le pouvoir. Pour se faire il vous faudra accumuler un maximum d'argent pour pouvoir déstabiliser ce gouvernement corrompu!

Narco-traficants: Vous travaillez pour votre Parrain et pour l'honneur de votre cartel: les Zetas et le cartel de Sinaloa. Votre objectif est d'accroitre la fortune des clans, quelques soient les moyens, avec la bénédiction de la Santa Muerte et Jesús Malverde

Les freelances (déserteurs, aventuriers et pillards): Vous ne respectez rien ni personne, à part l'argent et éventuellement vous-même. Vous pouvez vous affilier à un groupe, mais vous pourrez (devez?) trahir sans avoir à subir une forme de répression de notre part, sauf celle de vos propres compagnons...

TUCSON

Messages : 5
Date d'inscription : 17/06/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum